vendredi 24 juillet 2015

Les souvenirs de mon enfance...

Moi et mon frère.

J'ai eu de la chance de grandir a Toulouse et près de Toulouse.Proche de toute ma famille. Le matin j'allais prendre mon petit déjeuner chez mes grand-parents dans le centre de Toulouse (Busca Power). 
Mon grand-père grillait du pain et le beurrait pour moi. Il prenait soin d'enlever les croûtes car je n'aimais pas ça. Généralement ma grand-mère m'amenait a l’école. Puis elle venait me chercher pour le déjeuner. Avec eux chaque jour je choisissais mon entrée. Puis le reste de la journée a l’école et ils venaient me chercher tous les deux. Puis mes parents venaient me chercher et on rentrait chez nous, a 10min en voiture de Toulouse, dans ma 'deuxième' maison. 
La maison de mes grand-parents est une belle et grande battisse toulousaine. De ces maisons ou tu sens la vie. Je l'ai vu se transformer au fil des années, toute en restant la même. Je connaissais chaque recoin, chaque placard, chaque endroit.
Je connaissais les règles a respecter avant d'aller a la piscine. Je devais prévenir ma grand-mère ou mon arrière grand-mère. 
Cette piscine. Celle que mon grand-père avait creusé avec l'aide de ma tante et de ma mère (ok surtout de toi Tatie apparemment). En forme de haricot blanc, comme un huit ou le symbole de l'infini. Au bout de la piscine il y a 2 petits bassins en hauteur surmontés d'un poisson qui crachait de l'eau dans la piscine. Tout ça créé par mon grand-père et son ingéniosité. Le tout entouré de vignes dont je grignotais en permanence le raisin en été. J'y ai passe tellement d'heures dans cette piscine, avec ma grand-mère qui m'apprenait a nager. Mes vacances, mes soirées après l’école, parfois même pendant la pause déjeuner dans cette piscine, dans cette maison.
Dans cette maison j'avais même ma chambre, même si je n'y restais pas souvent. Avec mes affaires, mes jouets. Pour moi cette maison sera toujours synonyme de souvenirs merveilleux. Une partie de mon enfance. 
Aujourd'hui, je ne pourrais plus y retourner. Les clés ont été donné a un jeune couple, pleins de projets, qui construira de nouveaux beaux souvenirs dans cette petite rue.  Parce que c'est la vie. Je ne suis pas triste, juste peut-être nostalgique, un peu.

10 commentaires:

  1. Vous ne pouviez pas la racheter? Tant de souvenirs dans cette maison...!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons plutôt pas les moyens financiers de la garder. La vie avance c'est un cycle. Les souvenirs restent dans ma tete et mon coeur.

      Supprimer
  2. Je comprends tout à fait, ça remue !
    depuis un mois, les clés de chez mes grands-parents m'ont été remises et prendre une décision quant au devenir de ce bien m'est pour le moment impossible. D'autant que mes parents habitent à côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’imagine combien c'est dur pour toi. Nous c’était un choix de ma grand-mère aussi. Donc ce n'est pas simple mais cela simplifie les choses.

      Supprimer
  3. Notre petite fille a un peu le même ressenti que toi. Elle est, comme chez elle, dans notre maison. J'espère qu'elle gardera les mêmes souvenirs que toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sure que oui! C'est l'amour que tu leur portes dont ils se rappelleront. Chaque petit detail est important.

      Supprimer
  4. J'ai pu racheter la maison de mes grands parents... je te comprends... <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Dans un monde ideal j'aurais voulu que l'on puisse la garder, mais c'est la vie.

      Supprimer
  5. Qu'elle avait l'air douillette cette maison ! Tu as beaucoup de chance d'avoir vécu si près de toute ta famille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais que j'ai eu beaucoup de chance d'avoir des souvenirs avec ma famille.

      Supprimer

Et vous vous aimez?

Que faire de ce blog...

Que faire de ce blog...C'est un peu la question que je me pose depuis quelques semaines. La communauté autour du blog me manque mai...