vendredi 6 février 2015

Je suis en colère.

Je suis en colère. Je bous littéralement a l'intérieur. Depuis quelques jours j'ai des colères qui montent en moi. Les choses que disent les gens ou qu'ils font m'insupporte tellement facilement. C'est dingue. Tout me touche. Je perds mon calme. Je ne le montre pas mais intérieurement je suis entrain d'exploser. Pourtant je n'ai pas de raisons, enfin si mais non. C'est compliqué. 
Mais j'ai l'impression que le calme que j'avais acquis a San Francisco se dilue en moi. Cette sorte de distance aux choses se perd. J'aimais cette personne qui étais moins en colère, plus tranquille. Moins atteinte par les choses extérieurs.
Et la je ne comprends pas pourquoi, je suis sous tension en permanence et je le sens. Mais je me mets sous tension toute seule, je le sais. Je pleurerais presque de cette colère, de cette tension permanente. 
Je crois que San Francisco me manque. J'avais un équilibre dans ma vie. Ici j'ai l'impression que je tâtonne encore. 
Mais aussi ma famille et mes amis en France me manquent. Le fait de ne pas pouvoir voyager pendant les 6 prochains mois pour les voir m'angoisse aussi je pense. 
Est-ce que c'est ça ou d'autres choses? Je ne sais pas je me pose des questions. J'essaye de calmer cette colère. J'essaye de comprendre.
Ici j'ai mon américain qui me couve, me traite comme une princesse, m'aide dans tout. avec lui je ne sens pas cette colère. Il me calme et m'apaise. Puis j'ai des collègues sympa, avec qui je bois des verres et fait des sorties. J'ai même Penny et des nouveaux copains. Je continue mon yoga sur internet a défaut de trouver un prof qui me plaise. Je fais des trucs nouveaux, je visite, je goute. 
Je ne sais plus comment calmer cette colère. J’espère qu'elle n'est que passagère.
Ce soir j'irais a la soirée écossaise organisée par mon boulot. Je mettrais mon plus beau sourire et mon haut a paillettes. Pour une nuit j'oublierais peut-être cette colère.

P.s: On va mettre ça sur le compte des hormones de fille, de l’arrêt de la clope depuis 1mois, sur l'envie de pâtes ou le manque de sommeil a cause du chat ou le manque du soleil, je sais pas quoi encore. Mais une chose est sure ça passera. Ne t’inquiète pas. 
P.S: parfois écrire sur ce blog me permet de sortir des choses et de mes sentir mieux après. Comme ce bon pour la colère. Je froisse mes émotions sur le blog puis je les jettent dans un coin. Et le soleil revient.

14 commentaires:

  1. Alors fais des confettis de ce Bon de colère pour passer une super soirée !... Enjoy ! Le ciel est toujours bleu au-dessus des nuages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le ciel s'eclaircit toujours tu as bien raison!. merci pour ce mot

      Supprimer
  2. Trouver son équilibre, affronter l'hiver, ça fait beaucoup pour le moral.
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il me faut des vacances au soleil!

      Supprimer
  3. C'est bien que tu l'écrives, il faut laisser ressortir les sentiments négatifs aussi!

    Ne t'en fais pas, je suis certaine que tu vas finir par trouver ta place, tu es encore en "transition" et crois moi, je sais à quel point c'est frustrant...

    Sors, bois et amuse toi! Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ce message. je sais que tu comprends bien cette transition comme moi. Et oui quelques verres de vin et de la danse ecossaise ont fait beaucoup de bien a mon moral!

      Supprimer
  4. J'ai connu cet été il y a quelques mois, franchement t'as bien eu raison d'écrire cet article, ça aide à évacuer. Et puis dépasser ça en essayant de se délecter de ce qui fonctionne et réconforte. mais sinon Bordel oui ! Parfois on est en colère et faut que ça sorte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Mais si tu continues je vais finir par vraiment croire que tu n'es pas si 'mean' (hahaha). Oui je crois que j'avais besoin d'evacuer, car quelques heures apres l'article et avec quelques verres de vins aussi faut bien l'admettre, je me suis sentie beaucoup mieux!

      Supprimer
  5. Achète-toi de la peinture, une toile et dis ta colère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement je savais peindre! A la place j'ai refait une chaise de bureau! taper sur des clous m'a aussi fait beaucoup de bien!

      Supprimer
  6. Il faut apprendre a connaitre la mentalité du pays ou tu vis; les longues nuits, il faut s'y faire. Le rugby va permettre de remettre de la joie chez les écossais. Profites en pour aller au pub; ambiance garantie ;)
    Et plein de courage <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mentalite du pays est vraiment cool, j'aime beaucoup, les nuits longues ca va aussi c'est juste l'histoire de 2mois. Mais peut-etre le manque de chaleur, je ne sais pas. Mais oui le rugby ca remonte toujours le moral (et en tant que toulousaine a la base c'est une vrai culture!). merci beaucoup de ton message.

      Supprimer
  7. J'espère que tu te sens mieux après avoir écris alors...

    RépondreSupprimer

Et vous vous aimez?

Et Las Vegas...

Je voulais vous faire un article de retour sur le blog avec nos voyage a Las Vegas pour que Vicky rencontre sa famille. Pour partager nos...