lundi 17 novembre 2014

Les urgences en angleterre : rappelle moi d'aller mourrir ailleurs

Donc j’écris actuellement des urgences a Glasgow. Une veille salle pas très propre, pas de fenêtres, des fauteuils plus qu'inconfortable. Je ne me plains pas je ne fais que mettre en place le cadre. Donc nous sommes ici depuis 2h deja. 
Et la au bout de la salle une veille dame fait une crise et s'effondre. Les gens autour s'affolent,  s'occupent de la mettre sur le cote, tentent de lui parler. Et demandent de l'aide en hurlant aux infirmiers derrière la vitre. Et voila a partir de ce moment tu vois les infirmiers ne pas se précipiter, ne pas appeler leur collègues. Voila 3 longues minutes se passent avant qu'un du personnel médical ne se bouge. Bordel! Sans l'aide des gens autour cette femme aurait été la seule. Et puis quand ils sont arrivés ils se sont pas pressés non plus...  
Donc voila on attend toujours que mon Américain voit un docteur. Et je lui ai dis "si jamais un truc grave m'arrive, envoie moi mourir ailleurs stp" . Il ne trouve pas ça très drôle, lui, qui attend avec son doigt ouvert ici.En même temps ils appellent pas ça un hôpital mais "infirmary", ça dit tout. Et je me dis que franchement apres avoir vu le système américain ou tu montres ta carte de credit avant tout (sinon va ailleurs), et ici l'etat des locaux et le système (mais au moins gratuit pour tout résidant).... le prochain qui se plaint du systeme de sante francais, je l'envoie ici!!!

PS: Après 3h d'attente (beaucoup moins que ce que j'aurais imaginée), on a vu un docteur très sympa avec son étudiante qui après de petits tests a 'recousu' mon homme a la Super Glue sur 3cm. Et après 10min de parlementassions a accepté de lui faire un vaccin pour le tétanos. (Oui j'ai du négocier avec lui car mon américain ne se rappelant pas du dernier (donc + de 5ans) et s’étant ouvert en jardinant avec des ciseaux rouillés), je trouvais que c’était un peu logique, alors bon le médecin a accepter finalement presque a contre-coeur).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous vous aimez?

Que faire de ce blog...

Que faire de ce blog...C'est un peu la question que je me pose depuis quelques semaines. La communauté autour du blog me manque mai...